The End, prise 2

qiOui, prise 2 car en fait, je voulais essayer de boucler un peu ma petit boucle. Comme je le disais, j’ai trouvé ce que je cherchais. En fait non, pas exactement. Ce que j’ai trouvé, ça ne me ressemble absolument pas, mais ça m’a donné le coup de pied nécessaire pour me débloquer et pour passer à autre chose.

De plus, la semaine dernière, Cécile Bost, m’a envoyé un très gentil mail. Je ne pensais plus à la douance depuis un petit moment, et j’avais un peu coupé les ponts car ça m’étouffait complètement. « Ça » étant Continue la lecture

Mea Culpa


Oh ce n’est pas vraiment une faute, quoique, mais je me sens tellement honteuse que je demande le pardon… S’il vous plait :) Je pensais en avoir terminé avec ce petit blog. En fait, j’étais toujours surprise lorsque quelqu’un m’envoyais un commentaire. Oui je sais c’est idiot, si je publie, les gens lisent, c’est normal. Mais dans ma petite tête, et avec le nom que j’avais choisi, personne ne me trouverait et je pouvais donc écrire et me libérer en cachette…

Je n’ai jamais cherché à trouver la clé, à dire « la douance c’est ci, ou ça ». Je voulais juste écrire tout ce que je savais, écrire aussi toutes les frustrations que j’avais, les nouvelles Continue la lecture

Ce que nous apprennent les cellules gliales

Les autistes et les surdoués partagent quelques particularités neurobiologiques, en particulier un nombre de neurones largement supérieur au reste de la population (d’environ 67 % pour les autistes et  de 50 % pour les surdoués). Mais la différence majeure se situe autour des cellules gliales. Les cellules gliales constituent 70 % de notre volume cérébral soit, de 10 à 50 fois plus que les neurones. Jusqu’à très récemment, on limitait leur rôle à un rôle de soutient des neurones, mais depuis 10 ans, de nombreuses études ont prouvé le rôle fondamental de ces cellules.

Petite explication concernant les cellules gliales :  Il existe 4 types de cellules gliales : les microglies, les astrocytes, les oligodendrocytes et les épendymocytes. Leurs rôles principaux sont de transmettre l’information Continue la lecture

Quelle éducation pour les surdoués ?

Vaste sujet. Tout d’abord faut-il vraiment donner une éducation spéciale à un enfant surdoué? Oui bien sûr, car l’apprentissage académique actuel n’est pas du tout adapté à un autriste. Il existe une expression anglaise qui, je trouve, illustre assez bien les surdoués à l’école traditionnelle:  « rounds pegs in square holes » (des poteaux ronds dans des trous carrés). On essaye de rassembler deux choses qui ne vont pas ensemble. Ça peut fonctionner quand ça rentre, même en forçant, mais c’est très instable et on risque d’endommager le trou et le poteau.

Deuxième question: comment les repérer? Contrairement au mythe, Continue la lecture

Y a t-il de faux positifs dans les tests de QI ?

Le test de QI sert à savoir si une personne est capable de raisonner de manière abstraite. Si une personne passe uniquement un test de QI et obtient un score de plus de 130, on peut en déduire qu’elle possède une excellente intelligence abstraite et c’est à peu près tout. Ce sont les résultats du test combinés à d’autres marqueurs qui seront analysés et interprétées par un psychologue qui permettront de déterminer si cette personne est surdouée ou non. Pour ce qui est des faux positifs du diagnostic de surdouance, il en existe surement de plus en plus.

Depuis 15 ans environ, pour la première fois depuis la nuit des temps surement, l’ère informatique nous oblige à privilégier de plus en plus notre  Continue la lecture

Un petit truc pour ceux qui souffrent d’un problème de concentration

Un autriste a souvent les sens dans tous les sens. Les images, les sons, les goûts, les odeurs et les textures ne sont pas perçus de la même façon par les surdoués que par les non surdoués. C’est comme si on avait accès à des portes supplémentaires. Qui plus est, le cerveau des autristes possède moins de filtres et le traitement des informations s’il se fait plus vite, part souvent « dans tous les sens » à cause de la grande capacité de stockge de notre cerveau et du manque de filtrage. Notre cerveau fonctionne en continu sans éliminer les informations superflues d’où parfois en résulte un problème de concentration.

Par exemple, pour écrire cet article, je dois Continue la lecture

Repenser l’autisme : 5 idées surpenantes

Tel est le titre de l’article paru le mois dernier dans le numéro spécial de Discovery Magazine consacré aux « nouvelles cartes du cerveau ».

Les 5 idées sont issues d’études scientifiques distinctes provenant de 5 différents centres de recherche. Elles sont présentées avec des preuves, des conséquences possibles, mais aussi avec des interrogations concernant leur interprétations.

Voici cinq causes possibles de l’autisme exposées dans ce magazine : Continue la lecture

Autisme et surdoué : la cause génétique semble se confirmer

De multiples études ont été faites depuis 15 ans pour chercher à connaitre la ou les causes de l’autisme. La science a éliminé la piste du traumatisme psychologique qu’auraient subi ces bébés non suffisamment aimé par leur mère (je schématise un peu mais disons que la culpabilité était du côté des parents) et de récentes découvertes importantes ont été faites dans ce domaine.

La dernière en date provient d’une étude publiée en aout dernier par L’Académie nationale américaine des sciences. Cette dernière partait d’un constat fait par le professeur Michael Wigler. Le scientifique note que certains enfants autistes présentent un effacement Continue la lecture

Les surdoués et l’enseignement: la situation en France et au Québec (expérience personnelle)

J‘ai quitté le Québec en juin 1998 alors que mon fils allait faire son entrée au primaire. J’avais un préjugé très défavorable de l’enseignement québécois et je souhaitais qu’il apprenne solidement les bases des matières scolaires importantes. L’erreur de ma vie, mais passons. Voilà donc mon fiston au CP dans un petit village du Nord de la France. Dès le mois de novembre, appel de son institutrice, quelque chose Continue la lecture